• Critique cinéma

    Critiques frivoles sur le cinéma d'hier, d'aujourd'hui et de demain.

  • Après avoir vu une affiche dans le métro, puis une bande-annonce sur le net, je cours à la première séance disponible, persuadée que ce nouveau film venu de loin ne restera pas plus d'une semaine à l'affiche. Perdu ! Ce petit bijou a cartonné et a connu un vrai succès en France. Faites du bruit pour Starbuck !

    affiche starbuck


    Pitch du film : David Wozniak est livreur de viande dans la boucherie familiale. Il est endetté et cherche constamment un moyen de sortir la tête de l'eau (au sens propre comme au figuré). Il tente de donner un nouveau sens à sa vie lorsqu'il découvre que ses dons de sperme, effectués sous le pseudonyme de Starbuck, ont permis la conception de 533 enfants...



    Starbuck est le meilleur film que j'ai pu voir cette année. Pourquoi le meilleur ? Parce qu'on rit, pleure, pense, frissone, compatis, ... bref les émotions sont multiples.
    Mais surtout, on ressort de la salle avec un énorme sourire aux lèvres car ce film inspire et respire le bonheur. Je dirais même plus : les bonheurs simples de la vie.



    Et pourtant, ça ne semble pas être une évidence au premier abord. David, le personnage principal, est un quadragénaire immature qui ne réussit rien de sa vie : mauvais livreur, mauvais petit-ami, mauvais payeur... Daniel a souvent la poisse mais dégage un capital sympathie juste exceptionnel.
    Lorsqu'on lui apprend que ses spermatozoïdes, d'une excellente constitution, on permis à 533 enfants de naître, et surtout que plusieurs de ces enfants souhaitent le rencontrer, c'est le choc.

    starbuck

    Une procédure judiciaire est engagée pour lever l'anonymat du donneur "Starbuck". Il obtient une enveloppe avec le profil de ses "enfants", il choisit de rencontrer chacun d'entre eux individuellement, de manière totalement anonyme. S'il ne peut pas être leur père, il sera leur "ange-gardien".
    Je n'en dis pas plus car chaque rencontre a son originalité et son lot d'émotions.

    enfants starbuck

    Vive les réunions de famille !


    Le film fait écho à un fait divers arrivé aux Etats-Unis. Le don de sperme y est régulier et suite à une mauvaise gestion de la clinique, l'un des donneurs s'était retrouvé géniteur d'une centaine d'enfants. Le principe de l'anonymat et surtout l'autorisation de le lever à la demande des enfants continue de connaître un vide juridique en Amérique du Nord.



    5 raisons d'aller voir Starbuck :

    1. la référence évidente aux films de super-héros (le type ordinaire qui devient moins ordinaire, l'anonymat, la lutte pour le bien, l'acolyte, même le mur avec toutes les informations à la Michael Scofield dans Prison Break)
    2. un scénario bien écrit, avec plein de rebondissements qui rythment indéniablement le film. Un long-métrage qui a d'ailleurs obtenu 3 Genie (oscars canadiens).
    3. Patrick Huard, dans le rôle de David Wozniak est grandiose ! Il est en plein doute et se bat pour prendre les bonnes décisions. On prend immédiatement parti pour lui. En plus, il porte un t-shirt Green Lantern, donc c'est un type troooop cool. 
    4. l'accent québécois, tabernacle !
    5. ce sera toujours mieux que le remake déjà prévu à Hollywood avec Vince Vaughn.

    starbuck patrick huard antoine bertrand

    David Wozniak (à droite) et son ami avocat

     

    L'info en plus : Le pseudo "Starbuck" n'a aucun lien avec la célèbre chaîne de restauration. C'est en réalité le nom d'un taureau canadien (Hanoverhill Starbuck) dont l'implication dans les techniques d'insémination artificielle a été plus que remarquée.


    Starbuck (2012) - Réalisateur : Ken Scott - Acteurs principaux : Patrick Huard, Antoine Bertrand, Julie Le Breton, ...


    votre commentaire
  • Aaaaaaaaaaahaaaaaaaaaaaaaaaaahaaaaaaaaaaaaaaaaa *reprise de souffle* Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaahaaaaaaaaaaaaaaaah !!!!!

    Oui, c'est la meilleure introduction que j'ai pu trouver.

    affiche magic mike


    Le pitch de Magic Mike (sur vos écrans dès le 15 août 2012) est simple puisqu'il s'agit d'une plongée dans l'univers du strip-tease masculin avec la troupe des Cock Rockin' Kings of Tampa.

    Bien entendu, le public visé est plutôt féminin, gay et averti et on en a pour son argent. On souhaiterait presque qu'il y ait de la 3D pour avoir l'impression de pouvoir toucher . Le spectacle est énergique, alléchant et même assez drôle, du moins dans la première partie. La seconde partie est moins fun et donc un peu trop pleine de blabla.

    Mention spéciale pour la BO, notamment les musiques accompagnant les shows (It's Raining Men, Like a Virgin ...) et merci à Alison Faulk, la chorégraphe, pour les déhanchés coquins de ces messieurs...
    Attention, certains dialogues et scènes peuvent heurter la sensibilité des âmes sensibles.

    Pour faire simple, Magic Mike est un bon divertissement grâce au casting masculin de premier choix :

    • Channing Tatum : le film est directement inspiré de sa propre expérience donc monsieur est à l'aise sur scène et est toujours aussi impressionnant en danse et dans les plans de dos nu.
    • Alex Pettyfer : dans le film, il est le protégé de Channing et mon petit chouchou se débrouille pas mal (ses débuts de strip-teaser sont tout mignons !)

    the kid magic mike

    Tu vois petit frère, ça, c'est ma vie de débauche

    • Matt Bomer : le meilleur rôle de second plan de l'année. J'ai eu beaucoup de mal à fixer mon attention sur les deux personnages principaux lors des numéros collectifs. Seul sur scène, il est "Ken, l'homme idéal"  et il a également une mini scène en duo avec Alex en costumes de cow-boys (mon fantasme !!!)

    magic mike matt bomer joe manganiello

    Délit de belles gueules

    • Adam Rodriguez : dans les rares fois où ça m'arrive, je ne regarderai plus jamais la série les Experts : Miami du même oeil.

    magik mike adam rodriguez

    In the navy !

    • Joe Manganiello : physiquement intelligent (mais flippant !)
    • Kevin Nash : dit "Tarzan" même si je le verrais plutôt en propriétaire de Harley Davidson... (on me dit dans l'oreillette que c'est un catcheur professionnel)
    • Matthew McConaughey : je ne suis pas une grande fan de l'acteur mais il prend tellement son pied dans ce rôle qu'il est rayonnant.

    matthex mcconaughey texas

    Walker 'Texas' Ranger


    Le gros point noir du film est Cody Horn. J'aurais aimé que le rôle féminin principal soit un peu moins truffe et articule un peu mieux.

    En bref, méfiez-vous. La canicule nous guette, vous pensez qu'une salle climatisée sera salvatrice mais une séance de Magic Mike se savoure plutôt en mode "caliente" !



    Magic Mike (2012) - Réalisateur : Steven Soderbergh - Acteurs principaux : Channing Tatum, Alex Pettyfer, Cody Horn, Matthew McConaughey, Matt Bomer


    votre commentaire
  • Analyse comparative des deux adaptations de 2012 du conte de Blanche-Neige des frères Grimm :

    • Blanche-Neige (Mirror Mirror) de Tarsem Singh
    • Blanche-Neige et le chasseur (Snow White and the huntsman) de Rupert Sanders

    mirror mirror  snow white huntsman

     

    Dans la suite de cet article, le premier sera abrégé MM et le second BNC.

    La princesse

    lily collins blanche neigeMM : Elle est loin de correspondre à des critères de beauté à grande échelle. Elle est mignonne Lily Collins (fifille de Phil Collins) mais bon voilà. Mais Lili-Neige s'en fiche. Elle voulait ce rôle. Et si ce n'était pas dans MM, ça aurait été dans BNC.

     

     

     

     

     

    kristen stewart blanche neigeBNC : Kristen Stewart est un peu plus mignonne mais bon elle ne fait pas vraiment gentille petite innocente. Hey Kristen, on sait que tu as fait des galipettes avec Robert le vampire ! Elle a quelque chose de plus mystique que toutes les créatures ressentent que ce soient les petits lapins ou les grandes brutes. C'est un peu celle-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom à l'instar de Voldemort. Seule la Reine l'ose, et encore ses tentatives se comptent sur les doigts d'une main.

     

     

     

    Pour les deux : elles ne se laissent pas faire et apprennent le maniement de l'épée (surtout la première) pour mener la révolution ! Les tartes se prennent dans la tronche et non pour le goûter. Il faudra revoir la garde-robe : trop meringuée et aux couleurs électriques dans MM et trop "princesse rando" pour BNC.

    La Reine

    julia roberts reineMM : Elle est égoïste, excentrique, dépensière, déterminée, un peu jalouse et clairement en manque. Julia Roberts est grandiose dans ce rôle. Et même à 44 ans, elle a toujours la beauté pour elle. Mon seul regret est qu'elle n'ait aucun réel pouvoir magique.

     

     

     

     

     

    charlize theron reine ravennaBNC : Elle est sombre, cruelle, déterminée, et considère beauté et jeunesse comme les deux plus grands pouvoirs de ce monde. Charlize Theron et son côté bling-bling (J'adore Dior) font tout de même une méchante reine de bon goût. J'apprécie particulièrement qu'elle maîtrise la magie noire, notamment le pouvoir de se transformer en corbeau(x). D'ailleurs, elle s'appelle Ravenna comme "raven", le corbeau.

    Le miroir

    MM : Il est caché derrière une porte dérobée de la chambre de la reine. Julia prononce la formule magique et peut le traverser (comme dans Stargate) pour réapparaitre dans un autre monde. Là, elle est confrontée à son reflet. Ce reflet du miroir exécute ses volontés en échange d'une partie de l'âme de Julia. Elle lui ordonne entre autre de l'aider à rester jeune ou d'utiliser la magie pour tuer Blanche-Neige.

    BNC : Après avoir prononcé la formule magique, une substance dorée coule d'un grand bouclier et s'élève pour former une silhouette (comme dans Les Incroyables pouvoirs d'Alex !). Il n'est que vision et conseil.

    La pomme

    MM : anecdotique.

    BNC : mise en scène avec intelligence.

    lily collins pomme  kristen stewart pomme

     

    Les nains

    nains blanche neigeMM : Ils sont 7 et ils sont interprétés par de véritables personnes de petite taille. Le plus connu étant Martin Klebba (Marty dans Pirates des Caraïbes). Dans cette version du conte, ce sont des hors-la-loi, exilés du village en raison de leur différence physique, qui pillent les voyageurs qui s'aventurent dans la forêt.
    Ils se nomment Grimm, Half-Pint, le Boucher, Grub, Napoléon, Le Loup et Chuckles.

    nains blanche neige chasseurBNC : Ils sont 8 (oui c'est comme Albert, le 5ème mousquetaire) et
    ils sont interprétés par des acteurs britanniques globalement connus : Ian McShane, Nick Frost, Bob Hoskins, Toby Jones, Eddie Marsan, Ray Winstone, Brian Gleeson et Johnny Harris.
    Ils se nomment Beith, Nion, Muir, Coll, Duir, Gort, Gus et Quert.



    Le prince

    Vous ne pensiez tout de même pas que j'allais négliger ce personnage ?!

    armie hammer prince andrew alcottMM : Prince Andrew Alcott est beau, un peu con, et passe une bonne partie du film torse nu. Mais c'est un running gag dont je me suis pas lassée une seule seconde ! Pour info, Armie Hammer a refusé de s'épiler le torse pour les besoins du film. D'autre part, il a dû suivre un entrainement intensif pour réaliser l'ensemble des cascades du film et le résultat est probant. Pas étonnant que Reine Julia et Lily-Neige veuillent mettre le grappin dessus !

    sam claflin prince willBNC : Prince Will (Sam Claflin) est plutôt beau également, pas extrêmement futé mais ça passe. Cependant, il est courageux et très habile avec un arc. Seul hic : je le soupçonne d'en pincer plus pour le chasseur...

     

     

    Pour les deux : point de baiser qui empêchera Blanche-Neige de roupiller à jamais.

    Le chasseur

    nathan lane brightonMM : inexistant mais la tâche d'assassinat est confiée à Brighton (interprété par Nathan Lane, la VO de Timon !), le serviteur de la Reine qui a bon coeur (et peur) et la laissera s'échapper.

     

     

     

    chris hemsworth chasseur ericBNC : Mister Chris-Thor-Hemsworth qui se nomme ici Chasseur Eric et qui a troqué son marteau contre une hache, est recruté par la Reine Ravenna pour exécuter cette exaspérante Blanche-Neige qui s'est enfouie dans la Sombre Forêt. Oui, mais, il tombe sous le charme de la princesse et il se dit que non, non, non, il ne la tuera pas mais il n'est pas non plus prêt à mourir pour elle. Du moins, pas immédiatement.

    Info en plus : les noms se sont succédés pour interpréter le chasseur : Johnny Depp, Tom Hardy, Michael Fassbender, Viggo Mortensen et Hugh Jackman. Mais c'est Chris Hemsworth qui a gagné ! Et toc !

    L'univers

    MM : se limite au chateau, la forêt et le village.

    BNC : vaste, très vaste et pourtant, tout s'y parcourt facilement à pieds : un château au bord de la mer, une forêt maléfique, une forêt moins maléfique, une forêt féérique, plusieurs villages, ...

    L'histoire

    Pas facile de renouveler un conte que tout le monde connait. Surtout la version Disney Blanche-Neige et les 7 nains.

    blanche neigeMM : Reine Julia a abusé Roi-papa-Neige. Elle a dilapidé la fortune et taxe chaque jour un peu plus les pauvres habitants du village. Lili-Neige vit cloîtrée au château mais elle découvre la vérité. Elle essaye de convaincre Prince Armie fraîchement débarqué dans la région, de l'aider mais il n'a pas que ça à faire. Reine Julia demande alors à son fidèle serviteur transi d'amour pour elle de conduire Lili-Neige dans la forêt pour la tuer. Mais bien entendu lors de leur expédition nocturne, le valet refuse et en plus, il se trouve que la grosse Bête de la forêt est de sortie ce soir. "Lili-Neige débrouille-toi pour survivre ici ! Moi, je rentre préparer le mariage de la Reine ! Bye-bye !". Heureusement, Lili-Neige rencontre les nains, les amadoue, apprend à se battre, retrouve Prince Armie qui est déjà fou d'elle, et tous ensemble, ils oeuvrent pour que tout se finisse bien en chanson dans un style Bollywood (avec en prime, le retour de Papa-roi !).

    blanche neige chasseurBNC : Reine Charlize est une veuve noire. Elle infiltre les royaumes par la ruse et, par sa beauté, envoûte les souverains avant de leur prendre leur vie et leur royaume. Kristen-Neige reste enfermée dans une geôle jusqu'au jour où le miroir annonce à Reine Charlize que c'est Kristen-Neige qui aura sa perte. Cette dernière s'échappe pour délirer dans la forêt avec des champignons. Chasseur Chris est recruté pour retrouver la gamine, mais décide de la sauver. Ils partent en vadrouille et rencontre plusieurs créatures dont 8 nains. Prince Sam n'a jamais oublié Kristen-Neige et lorsqu'il apprend qu'elle est en vie, il s'élance à la rencontre de la troupe. Kristen-Neige apprend une parade au couteau de cuisine puis telle Jeanne d'Arc mène l'assaut de tout un royaume oppressé contre Reine Charlize. Et c'est ainsi que Kristen-Neige devient reine à la place de la reine.

    La patte du réalisateur

    MM : Tarsem Singh nous offre une comédie mignonne, avec des monologues moralisateurs un peu longs, des effets spéciaux plutôt réussis (la Bête de la forêt) et une garde robe au top de l'excentricité. Un bon délire à consommer sans modération.

    BNC : Rupert Sanders a choisi la voie de la fresque épique. On se croirait presque dans Le Seigneur des Anneaux par moment, voire d'autres films (comme Princesse Mononoke mais là on est même à la limite du plagiat). Par conséquent, beaucoup de budget pour une jolie mise en forme, mais peu de réel développement en profondeur.

    Verdict

    En bref, je trouve ces deux films ni bons ni mauvais. Les deux ont pris le parti de réexplorer ce conte classique selon des angles plutôt intéressants. Mais justement, les deux manquent cruellement d'un petit truc en plus. C'est surtout flagrant pour BNC : de nombreux éléments sont abordés et c'est au spectateur d'en faire ce qu'il veut. C'est un choix assumé du réalisateur mais moi ce n'est pas ma tasse de thé. J'estime que c'est au réalisateur de me faire plonger dans son univers et non à moi de penser ce que je veux à partir des quelques éléments qu'il me donne. Visuellement, BNC est vainqueur avec mention spéciale pour les pouvoirs magiques de la reine (qui m'on rappellé La Bataille d'Endor).

    Au niveau du casting :

    • que ce soit Lily Collins ou Kristen Stewart, les Blanche-Neige ne m'ont pas emballée du tout. La faute au rôle sans doute.
    • les reines sont génialissimes dans leurs styles respectifs : Julia Roberts pleine d'excentricité et Charlize Theron pleine de terreur (même si j'en aurais aimé encore plus de sa part).
    • les nains sont de bien tristes faire-valoirs, surtout dans BNC. Et en même temps, c'était dit dans le titre.
    • des princes ! Des princes ! Je veux encore des princes ! Armie Hammer est irrésistible et Sam Claflin toujours aussi mignonnet que dans Pirates des Caraïbes (même si la VF ne lui rend pas du tout honneur !).
    • la révélation (pour moi en tout cas), c'est Chris Hemsworth, qui me parait de plus en plus sympa. Et puis les cheveux bruns, c'est mieux que blonds. Mais est-il capable de jouer autre chose que Bob le bricoleur ?

    julia roberts mirror mirror charlize theron snow white huntsman

    Mirror, mirror on the wall, who's the fairest of them all ?

     

    Blanche-Neige (2012) - Réalisateur : Tarsem Singh - Acteurs principaux : Julia Roberts, Lilly Collins, Armie Hammer, ...

    Blanche-Neige et le chasseur (2012) - Réalisateur : Rupert Sanders - Acteurs principaux : Charlize Theron, Kristen Stewart, Chris Hemsworth, Sam Claflin, ...


    votre commentaire
  • Exit les Christopher Lee (Dracula), les Tom Cruise (Entretien avec un vampire), Wesley Snipes (Blade), Johnny Depp (Dark Shadows) et autres Robert Pattinson (Twilight). S'il y a un vampire par qui je veux être mordue, ce sera Colin Farrell !

    Fright Night

     

    Pitch de Fright Night

    Charley Brewster (un parent de Punky ?) est un ado qui a abandonné le monde des geek pour devenir cool et séduire Amy Peterson, une jeune fille top canon, sous le regard amusé de sa chère maman Jane. Tous vivent heureux dans un petit quartier tranquille de Las Vegas.

    D'ailleurs, Jerry Dandridge décide de s'installer juste à côté de chez Charley. Oui mais, Jerry est un vampire et il a donc besoin de sang pour vivre. Et non monsieur Dandridge ne se contentera pas de sang de mouton comme la famille Cullen ni de fruits et légumes comme le comte Alucard (Le dernier des vampires de Willis Hall, un excellent livre jeunesse !). Sa méthode ? Il enferme ses victimes dans des cellules et se confectionne un garde-manger idéal.

    Comme il s'en prend au voisinage direct, la vie de Charley devient soudainement plus stressante. C'est le moment de prouver qu'il est un homme, un vrai, et qu'il peut mettre fin aux agissements du vampire, surtout s'il veut sauver sa copine.

    fright night charley jane amy

    Devine qui vient nous manger ce soir ?

     

    Les moins

    Ton du film

    Qu'on arrête de dire que c'est un film drôle. A part quelques petites saynettes (comme l'affrontement entre Charley et son ex-meilleur ami Ed), le film est d'un banal. Shaun of the dead, ça c'est un film d'horreur drôle ! Fright Night n'est pas plus drôle que Freddy.

    Rythme

    Le film dure environ 2 heures mais le rythme est rapide, même un peu trop. On a à peine le temps de s'imprégner de l'ambiance que l'intrigue est déroulée, comme pour une bande-annonce. J'ai également trouvé la fin un peu bâclée, trop rapide.

    Budget

    Trop de budget inutile pour ce film. Pourquoi mettre autant d'effets spéciaux pour les vampires ? Ça gâche tout et ça donne même un aspect encore plus ridicule au film. Dommage. Les petites dents pointues et les yeux noirs comme les démons dans Supernatural, ça me suffisait largement.

     

    Les plus

    Jerry Dandrige / Colin Farrell

    colin farrell jerry dandridge fright nightLes vampires ce n'est pas mon truc en général. Je préfère les loups-garous. Mais Jerry Dandrige est un vampire qui me plaît bien.
    Son côté nouveau voisin bricoleur super sympa qui débarque dans un quartier résidentiel de Las Vegas, un peu comme un Mike Delfino qui pose ses valises chez les Desperate Housewives, ça me séduit tout de suite.
    On est loin du vampire cliché : cheveux longs, habits en cuir, luxure, déco gothique, long discours... Non Jerry, en bon américain, boit des bières et conduit un pick-up. Et il mange des pommes aussi.
    Colin Farrell est en grande forme pour ce rôle. Il dit avoir eu du plaisir à faire ce film et ça se voit. Le regard inquiétant, il l'a déjà au naturel, ajoutez une pincée de sourires nerveux et de "hum, ça sent bon par ici, je te mordrais bien la jugulaire" et vous obtenez une bien jolie prestation vampirique.

    Peter Vincent / David Tennant

    david tennant peter vincent fright nightC'est lui qui se charge du cliché vampirique.
    David Tennant excelle dans ce rôle de magicien gothique désabusé. Je n'en dis pas plus parce que le peu qu'on sait sur lui peut être intéressant à découvrir.

     


    Charley Brewster / Anton Yelchin

    anton yelchin charley brewster fright nightUn brave petit pas trop insupportable. Et croyez-moi, on en avait bien besoin dans ce film !

     

     

     

    La scène
    Deux scènes sympas sont à retenir :
    - la rencontre entre Charley et Peter Vincent ou comment un mythe peut s'effondrer en quelques secondes.
    - Jerry empruntant de la bière à Charley ou le jeu du chat et de la souris.

     

    Christopher Mintz-Plasse fright night ed

    Salut, je suis Ed, le meilleur ami de Charley, accro à la bit-lit.



    En bref, si le film Vampire, vous avez dit vampire ? était devenu culte à sa sortie en 1985, le remake de 2011, Fright Night, aura bien du mal à le devenir. Ce ne sera même jamais un navet culte. Encore un film moyen avec du bon et du mauvais.

    J'ai du mal à cerner le public visé. Les fans de la première version resteront sur leur faim, les ados seront déçus par le peu de scènes trash, quant aux autres, sur un malentendu, ça peut marcher...

    En relativisant, j'ai passé un moment agréable. J'ai pu un peu bavé comme une chauve-souris en regardant Colin Farrell et dans une hypotéthique rencontre, je n'hésiterai pas longtemps avant de lui dire "mords-moi, mords-moi !".

    Allez, jugé film idéal pour une soirée papote entre amis et encore sans pouvoir faire trop de commentaires désobligeants.

    Minute culture : "Avoir les dents longues". Au XIVème siècle, ça voulait dire avoir faim mais désormais ça signifie avoir de l'ambition. Les dents étant un symbole de force.

     

    Fright Night (2011) - Réalisateur : Craig Gillespie - Acteurs principaux : Colin Farrell, Anton Yelchin, Toni Collette, David Tennant, Imogen Poots, Christopher Mintz-Plasse, ...


    votre commentaire
  • Huitième collaboration entre Tim Burton et Johnny Depp (seulement 7 pour sa compagne Helena Bonham Carter), Dark Shadows vous donne rendez-vous dans les salles obscures depuis le 9 mai 2012.

    Pas de suspense sur mon verdict après projection : mitigé.

    dark shadows casting

     

    Les plus

    Si je le pouvais, j'aimerais vivre dans la tête de M. Burton. Il a l'air de s'y passer des trucs assez hallucinants. Et pourtant, il ne semble pas avoir vécu de gros traumatismes dans sa vie. Il a juste une passion pour les mondes imaginaires à tendance gothique où les incompris deviennent des leaders.

    Même si Burton s'était à mon sens un peu perdu ces derniers temps, Dark Shadows renoue avec ses premières oeuvres comme Pee-Wee ou Beetlejuice pour le côté décalé et fun ; et un peu d'Edward aux mains d'argent, pour l'étranger qui débarque dans la famille. L'aspect romantique est plutôt celui de Victor et Victoria dans Les Noces Funèbres.

    L'autre pouce levé est pour Johnny Depp. Il a réussi à se débarrasser de ses tocs de Jack Sparrow. Enfin ! Enfin, nous retrouvons Johnny Depp dans une simplicité de jeu et un magnifique accent anglais. Ce qui ne l'empêche pas d'être comique non plus. A se demander si d'ailleurs il n'excèle pas dans l'interprétation des personnages peinturlurés à mort (gag ) et ne pouvant utiliser leurs mains.

    barnabas collins johnny depp

    Ma parole ! Il avait des crocs grands comme ça !


    Tout est attendu. L'histoire est extrêmement classique et l'on peut très facilement deviner ce qui va se passer. Mais on pardonne cette facilité car tout y est traité dans un style unique. Enfin, le style de Burton : le monde des morts plus coloré que celui des vivants, l'amour dévorant, les femmes pulpeuses, les forêts sombres, la magie... Un très beau travail esthétique.

    Et merci pour la non-3D !!!


    Les moins

    Car oui même si ça fait toujours plaisir de retrouver oncle Timothy et cousin John, on aime bien leur faire remarquer que des fois, ils font des erreurs.

    Par exemple, la scène "torride" entre vampire et sorcière est naze et hors contexte. Et je ne parle même pas du sort réservé à Chloe Moretz qui est totalement inutile.

    chloe moretz dark shadows

    Bon et surtout j'ai trouvé qu'il y avait une énorme perte de rythme après l'échec de négociation entre Barnabas et Angélique. Alors que je me délectais de l'univers, de l'histoire et même des blagounettes qui était proposés, j'ai réalisé à ce moment-là du film qu'il faudrait patauger pour arriver au bout de la bobine. Et le temps m'a paru beaucoup plus long.

    barnabas angelique dark shadows

    Face à face entre Barnabas (Johnny Depp) et Angélique (Eva Green)

     


    Je ne veux pas développer plus pour ne pas vous gâcher le plaisir. En bref, si vous voulez du bon divertissement (familial peut-être pas), Dark Shadows est à envisager. Et alors que l'arnaque le remake de Frankenweenie version longue est prévu pour octobre 2012, je concluerais cette article par une question : à quand le remake de Beetlejuice avec Johnny Depp ?

    beetlejuice

    Si vous êtes mort, très maquillé, avec des cheveux en bataille, des vêtement improbables, et un goût pour les grimaces, postulez chez Burton !


    Info + : Pour ceux qui habitent en région parisienne et qui aiment le travail de Tim Burton, allez admirer de très nombreux croquis et autres créations dans l'exposition proposée à la Cinémathèque Française jusqu'au en août 2012 (évitez le week-end).

     

    Dark Shadows (2012) - Réalisateur : Tim Burton - Acteurs principaux : Johnny Depp, Eva Green, Michelle Pfeiffer, Helena Bonham Carter, Bella Heathcote, Chloe Moretz, ...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique