• Et la palme de la loose revient à...

    4 mai 2011 - 18h16 - métro
    J'entre sur le quai, le métro est à l'approche. Je continue d'avancer sur le quai dans le but de monter dans les derniers wagons.
    Le temps qu'il s'arrête et que la sonnerie magique retentisse, j'atteins l'avant dernier wagon et je me précipite sur une porte fermée. Je lève la poignée et là... rien ! La poignée était visiblement coincée.
    Je me retrouve donc seule sur le quai devant la porte d'un métro qui démarre sans moi à bord. Sur mon visage se dessine un mélange d'incompréhension, d'agacement et de honte il faut bien le dire.

    Bon, on se reprend ! Le prochain métro passe dans 3 minutes. Seule la vingtaine de passagers dans le wagon que tu as loupé et les caméras de surveillance se souviendront de ce moment cruel.
    18h19, un nouveau métro arrive. J'attends que quelqu'un ouvre la porte (oui, oui, courageuse mais pas téméraire) et je le suis dans la rame.
    Je retrouve toute ma confiance et je prends le train sans encombre.

    4 mai 2011 - 19h12 - bus
    Typiquement, lorsque vous voyez le bus arriver et que vous êtes à 300 mètres, vous vous dites que c'est gagné. Erreur !
    Je me présente devant la porte du milieu, les portes se referment.
    Je m'avance rapidement à la porte de devant qui est encore ouverte. Elle se ferme à son tour.
    Je frappe à cette porte et le bus démarre me laissant une nouvelle fois seule sur le trottoir...

    Ce n'était vraiment pas mon jour alors j'ai décidé de rentrer à pieds pour faire disparaître le mauvais sort.

    « Furious ! (une critique de Fast & Furious 5)I love les moteurs de recherche »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :