• Golden ticket pour l'espace (une critique de Cowboys et Envahisseurs)

    Les salles françaises ont accueilli un bien étrange titre de film dans leur agenda le 24 août 2011 : Cowboys et Envahisseurs.

    affiche cowboys et envahisseurs

    La première fois que j'ai entendu parler de ce projet il y a quelques mois, je m'imaginais que ce n'était qu'une grosse blague. Des amis de Paul, voire des Schtroumpfs, débarquant au Far West avec plein de gags à gogo.
    Comme je n'étais pas la seule à ressentir ça et que ce n'était pas le but du film, ils ont modifié les teaser et le montage du film. Ma curiosité a été une nouvelle fois taquiné alors j'ai enfourché mon cheval et j'ai galopé far far away jusqu'au ciné.

    A première vue, la personne qui vous parle d'extra-terrestres au far west, vous la prenez pour un fou voire un abruti. Et pourtant, même si je suis loin d'avoir avalé l'encyclopédie de l'invasion extra-terrestre comme Fox Mulder (c'est un tort, je le sais, mais j'ai d'autres complots à démasquer !), les disparitions soudaines, les signes bizarres dans les champs de maïs, les mutilations de bétails, et autres phénomènes étranges trouvent parfaitement leur place dans le désert américain.

    Jon Favreau l'a senti tout de suite et a donc pris en charge l'adaptation sur grand écran de la BD du même nom de Scott Mitchell Rosenberg.

    cowboys & aliens comic

    Et mine de rien, Jon s'en sort bien ! Les codes du western sont là, les codes de la science-fiction également, passion, humour, violence, révélation, c'est maintenant dans Secret Story, plein de choses s'entremêlent sans jamais perdre le rythme. Les moments chamallows m'ont laissé indifférente, les scènes d'action sont peu nombreuses et vite expédiées (grâce au super pouvoir de Jake), il y a des indiens (ce n'était pas du tout une évidence) et puis il y a un chien. Oui, je cherche moi-même encore l'explication à cette grande importance donnée au chien. Et pourtant pas moyen de trouver une photo officielle de lui mais il ressemblait beaucoup à un berger australien soit à ça :

    berger australien

    Il est tout mignon, ce n'est pas le problème, et il a beaucoup de flair car il s'attache tout de suite à Daniel Craig. Moi non plus je ne refuserai pas de lui coller aux bottes !
    Je ne sais pas si je deviens vraiment obsédée mais le mois d'août a été le mois "montre-moi tes jolies fesses au cinéma" avec en tête de liste : Ben Barnes dans Killing Bono, Ryan Reynolds dans Green Lantern et maintenant Daniel Craig dans Cowboys et envahisseurs. Allez, j'ajoute un précurseur en juin : Michael Fassbender dans X-Men : First Class.

    jake lonergan cowboys envahisseurs

    Fais-moi plaisir : ne te retourne surtout pas !

    Plus sérieusement, voici une courte présentation du casting :

    daniel craig jake lonergan


    - Daniel Craig en cowboy, ça semble être une évidence, à part peut-être le chapeau. Il est parfait dans ce rôle de Jake Lonergan, un ancien hors-la-loi amnésique, brave et juste mais à qui il ne faut pas trop chercher de noises non plus !

     

     

     

    harrisson ford woodrow dolarhyde- Harrisson Ford (qui se fait rare au cinéma) interprète quant à lui Woodrow Dolarhyde, un propriétaire de bovins d'abord bourru mais qui se révélera être un bon gars (je vous ai prévenus, il y a des moments fleurs bleues).

     

    olivia wilde ella


    - Olivia Wilde joue Ella, un nouveau rôle énigmatique qui lui va bien. Méfiez-vous des apparences comme dirait La Voix. (ndlr : note pour plus tard, ne plus regarder Secret Story, même quand on est malade !)

     

    Et aussi :
    - Sam Rockwell en barman timide qui deviendra un homme, un vrai ;
    - Paul Dano qu'on voit surtout au début du film, ce qui est assez frustrant car c'est un excellent acteur ;
    - et même Walton Goggins qui s'est échappé de Justified !
    Et il y a des aliens. Plein. Je ne vais pas vous révéler à quoi ils ressemblent mais ils sont corrects et ont un but intéressant.

    Sinon, j'ai envie dire que ça a l'air bien joli le Nouveau Mexique, là où le film a été tourné en grande partie.

    En bref, Cowboys et Envahisseurs n'est pas un chef d'oeuvre mais ce n'est pas non plus un navet. Même si l'influence Iron Man est là, Jon Favreau a su gérer la rencontre du troisième type à la conquête de l'Ouest. Parfois trop dans la poussière, parfois trop dans les étoiles, et de temps en temps dans la poussière d'étoiles, comprenez que les deux genres (western et science-fiction) se frôlent plus qu'ils ne se mélangent.
    Notez que je me démène pour trouver des jeux de mots originaux pour décrire ce film. Le meilleur restant : "Il E.T. une fois dans l'ouest" mais on l'a vu partout.
    L'important c'est de vous faire votre propre avis, alors tous en selle ! Yee-ah !

    Et en bonus, une chouette affiche américaine :

    cowboys and aliens affiche

     

    Cowboys et envahisseurs (2011) - Réalisateur : Jon Favreau - Acteurs principaux : Harrisson Ford, Daniel Craig, Olivia Wilde, Paul Dano, Sam Rockwell, Keith Carradine, Noah Ringer, Adam Beach, ...

     

    « Orlando BloomWe will boxe you ! (une critique de Real Steel) »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :