• Après avoir vu une affiche dans le métro, puis une bande-annonce sur le net, je cours à la première séance disponible, persuadée que ce nouveau film venu de loin ne restera pas plus d'une semaine à l'affiche. Perdu ! Ce petit bijou a cartonné et a connu un vrai succès en France. Faites du bruit pour Starbuck !

    affiche starbuck


    Pitch du film : David Wozniak est livreur de viande dans la boucherie familiale. Il est endetté et cherche constamment un moyen de sortir la tête de l'eau (au sens propre comme au figuré). Il tente de donner un nouveau sens à sa vie lorsqu'il découvre que ses dons de sperme, effectués sous le pseudonyme de Starbuck, ont permis la conception de 533 enfants...



    Starbuck est le meilleur film que j'ai pu voir cette année. Pourquoi le meilleur ? Parce qu'on rit, pleure, pense, frissone, compatis, ... bref les émotions sont multiples.
    Mais surtout, on ressort de la salle avec un énorme sourire aux lèvres car ce film inspire et respire le bonheur. Je dirais même plus : les bonheurs simples de la vie.



    Et pourtant, ça ne semble pas être une évidence au premier abord. David, le personnage principal, est un quadragénaire immature qui ne réussit rien de sa vie : mauvais livreur, mauvais petit-ami, mauvais payeur... Daniel a souvent la poisse mais dégage un capital sympathie juste exceptionnel.
    Lorsqu'on lui apprend que ses spermatozoïdes, d'une excellente constitution, on permis à 533 enfants de naître, et surtout que plusieurs de ces enfants souhaitent le rencontrer, c'est le choc.

    starbuck

    Une procédure judiciaire est engagée pour lever l'anonymat du donneur "Starbuck". Il obtient une enveloppe avec le profil de ses "enfants", il choisit de rencontrer chacun d'entre eux individuellement, de manière totalement anonyme. S'il ne peut pas être leur père, il sera leur "ange-gardien".
    Je n'en dis pas plus car chaque rencontre a son originalité et son lot d'émotions.

    enfants starbuck

    Vive les réunions de famille !


    Le film fait écho à un fait divers arrivé aux Etats-Unis. Le don de sperme y est régulier et suite à une mauvaise gestion de la clinique, l'un des donneurs s'était retrouvé géniteur d'une centaine d'enfants. Le principe de l'anonymat et surtout l'autorisation de le lever à la demande des enfants continue de connaître un vide juridique en Amérique du Nord.



    5 raisons d'aller voir Starbuck :

    1. la référence évidente aux films de super-héros (le type ordinaire qui devient moins ordinaire, l'anonymat, la lutte pour le bien, l'acolyte, même le mur avec toutes les informations à la Michael Scofield dans Prison Break)
    2. un scénario bien écrit, avec plein de rebondissements qui rythment indéniablement le film. Un long-métrage qui a d'ailleurs obtenu 3 Genie (oscars canadiens).
    3. Patrick Huard, dans le rôle de David Wozniak est grandiose ! Il est en plein doute et se bat pour prendre les bonnes décisions. On prend immédiatement parti pour lui. En plus, il porte un t-shirt Green Lantern, donc c'est un type troooop cool. 
    4. l'accent québécois, tabernacle !
    5. ce sera toujours mieux que le remake déjà prévu à Hollywood avec Vince Vaughn.

    starbuck patrick huard antoine bertrand

    David Wozniak (à droite) et son ami avocat

     

    L'info en plus : Le pseudo "Starbuck" n'a aucun lien avec la célèbre chaîne de restauration. C'est en réalité le nom d'un taureau canadien (Hanoverhill Starbuck) dont l'implication dans les techniques d'insémination artificielle a été plus que remarquée.


    Starbuck (2012) - Réalisateur : Ken Scott - Acteurs principaux : Patrick Huard, Antoine Bertrand, Julie Le Breton, ...


    votre commentaire
  • Je vous ai parlé de Ken il y a quelques temps, en voici un que j'aimerais voir transformer en poupée de plastique : Josh Holloway.
    Je dédie cet article aux nostalgiques de la plage et du soleil.

    Josh Holloway

    Trop fier moi

    A savoir sur Josh Holloway

    Josh Holloway Yessica KumalaJosh Lee Holloway est né le 20 juillet 1969 à San José (Californie, Etats-Unis).

    Il est le petit dernier de la famille parmi 3 frères.

    Il rencontre Yessica Kumala en 1999 dans une boîte de nuit à Los Angeles. En octobre 2004, il l'épouse.
    En 2009, ils donnent naissance à une petite Java Kumala Holloway.

    En France, il est régulièrement doublé par Arnaud Arbessier.

    Carrière de Josh Holloway

    Il passe son enfance en Géorgie et se découvre une passion pour le cinéma.
    Il commence l'université mais au bout d'un an, il prend sa valise et part pour New York.
    C'est décidé, Josh sera mannequin. Et il a bien raison : "Ken" parcourt l'Europe et l'Amérique du nord et prouve que sa plastique est magique.

    Josh Holloway mannequin



    En 1993, il fait une petite apparition dans le clip Cryin' d'Aerosmith où il court, il court le furet (visible à environ 3:30).



    Puis il part à Los Angeles, et débute sa carrière d'acteur.

    Il obtient plusieurs premiers rôles mais dans des films indépendants :
    - Cold heart (2001)
    - Moving August (2002)
    - Mi amigo (2002)

    Il apparaît quelques fois dans les séries TV comme :
    - Angel (1999) (crédité dans le 1er épisode de la saison 1 en tant que "good looking man" ^^)

    Josh Holloway angel

    - Walker, Texas Ranger : épisode 17 de la saison 9 (2001)

    Josh Holloway Walker texas ranger


    - The Lyon's Den (2003) (crédité dans l'épisode 8 de la saison 1 en tant que "Lana's Toyboy" ^^)
    - Les Experts : épisode 1 de la saison 4 (2003)
    - NCIS : Enquêtes spéciales : épisode 12 de la saison 1 (2003)

    Josh Holloway NCIS


    - Community : épisode 23 de la saison 2 (2010)

    Il enchaine encore quelques films : Jurassic tiger : le tigre aux crocs d'or (2002) et Doctor Benny (2003).

    Puis arrive la consécration avec Lost, les disparus. De 2004 à 2010, Josh apparaitra à l'écran en tant que James Ford alias "Sawyer", l'un des rescapés du crash aérien sur une île tellement étrange que même les scénaristes s'y sont perdus pendant 6 saisons.

    Josh Sawyer Holloway

    J'aurais du prendre l'assurance annulation

    Fort de cette nouvelle notoriété, en 2007 il parle dans les cinématiques du jeu vidéo Command & Conquer 3 : les Guerres du Tiberium puis joue dans les films Whisper (2007) et Stay Cool (2009).

    Josh Holloway stay cool

    C'tait cool ce film, j'ai pu me faire un palmier sur la tête !

    Et surtout on le voit dans Mission Impossible : Protocôle fantôme (2011) dans le rôle de l'agent Trevor Hanaway.

    Josh Holloway Mission Impossible

    J'ai toujours rêvé de jouer aux côtés d'un "grand" acteur comme Tom Cruise !

    Tout récemment, il a prêté sa voix au héros du jeu vidéo Dishonored : Corvo, un garde du corps de l'impératrice, faussement accusé de meurtre de cette dernière et qui se bat pour rétablir la vérité.

    corvo dishonored

    Dans l'avenir, nous pourrons admirer ses prouesses dans :
    - Battle of the Year (2013) : un film sur un concours de break dance (j'ai un doute sur le fait qu'il sache bouger son corps comme Channing Tatum (la preuve en vidéo) voire comme Joseph Gordon-Levitt et sa parodie de Magic Mike (la preuve en vidéo)
    - Breacher (2014) : un film avec beaucoup d'acteurs à gros bras dont Arnold Schwarzenegger et Sam Worthington, sur une historie de réglements comptes entre flics et brigands.

    Raisons du statut de chouchou

    Il est mon seul regret à l'arrêt de Lost. Quelle mauvaise foi ce Sawyer ! Mais s'il fallait choisir un camp, je le suivrais lui et non Jack. Il faut croire que je n'ai pas l'instinct de survie.
    Mention spéciale à la scène où il découvre qu'il a besoin de lunettes pour lire.

    Et voici THE pic où l'on peut voir ses petites quenottes (ce qui est relativement rare) :

    Josh Holloway best pic

     

    Et sinon, rien à voir mais vous ne trouvez pas que ce Josh a des airs de Viggo Mortensen ?

    viggo mortensen


    votre commentaire
  • Aujourd'hui, je vous présente le site Playlist VIP, qui est tenu par une de mes collègues passionnée de musique.
    Le concept est génialissement original : demandez à des artistes une liste de 10 chansons qui ont marqué leurs vies.

    Je trouve l'exercice particulièrement difficile et pourtant j'entreprends de m'y frotter sans tarder. Comme dirait Pouf le cascadeur : "c'est très dangereux, mais je vais quand même le faire !"

    Mesdames et messieurs, voici la Playlist VIP par vinaigrette.

    1/ Respect - Aretha Franklin
    Dire que j'aime cette chanson depuis que je l'ai entendu dans Le Prince de Bel-Air...  J'aime ces titres aux vieux rythmes portés par des voix exceptionnelles. Et sa version a plus de peps que l'originale d'Otis Redding.

    2/ In The End - Linkin Park
    C'est loin d'être ma chanson préférée de Linkin Park depuis mais c'est après avoir vu le clip de cette chanson que je me suis ouverte à la musique et que j'ai commencé à m'intéresser à toutes sortes de groupes.
    Ca a surtout été le déclic sur le fait que j'aimais sans doute plus le rock et le métal que le r'n'b que j'écoutais à l'époque. Et puis c'est agréable de voir ce groupe évoluer vers une musique plus mature.

    3/ Bet On It - Zac Efron (High School Musical 2)
    J'associe à cette chanson des purs moments de délire avec ma meilleure amie. Aaah... je suis nostalgique de ces longues attentes de la Star n' Cars à Disneyland Paris.

    4/ Poker Face - Lady GaGa
    Po-po-po-poker face, po-po-po-poker face !
    Je ne suis pas fan de Lady Gaga mais qu'est ce que j'aime danser sur ce titre sur Kinect Dance Central ! J'ai même remporté un trophée Fnac grâce à ça !
    Je me suis tellement entrainée à ce jeu que je ne peux m'empêcher de penser à l'intro de Just Dance à chaque sonnerie de porte dans le métro parisien.

    5/ Nuit Sans Fin - Jérémy Fontanet (Le Roi Lion : la comédie musicale)
    J'ai eu la chance d'assister à la dernière représentation de la comédie musicale Le Roi Lion au théâtre Mogador. C'était un spectacle tout à fait exceptionnel. L'ambiance était particulière ce jour là car le public était en grande partie composé des anciens membres de la troupe et des familles des artistes. Chaque titre était interprété avec beaucoup d'émotion, et bien que je n'avais jamais accroché sur les extraits en raison des modifications de textes - je suis tellement habituée à "Je voudrais déjà être roi", qu'il est difficile d'apprécier "Je veux super vite être roi" - j'ai littéralement été conquise pendant ces 2 heures de spectacle. Et particulièrement par ce morceau "Nuit sans fin" lorsque Simba s'adresse à son défunt père Mufasa.
    Même si les chansons interprétées par Scar (Olivier Breitman) et notamment Soyez prêtes avec les hyènes reste mon meilleur souvenir visuel.

    6/ Too Good to be - New Found Glory
    J'ai découvert New Found Glory avec le clip Hit or miss. Depuis, c'est une histoire d'amour qui dure. Certains appellent ça du punk mélodque. Tout ce que je sais, c'est que la voix de Jordan Pundik agit sur mon organisme comme une véritable potion magique dès que j'ai un petit coup de déprime. Je vous recommande chaudement l'album Catalyst. Pourquoi le titre Too Good To Be en particulier ? Pour sa simplicité qui contraste avec les morceaux très énervés habituels.
    A noter la sortie de Radiosurgery, le 7ème album du groupe, qui donne toujours autant la pêche même s'il manque d'un peu de surprise.

    7/ The Fear you won't fall - Joshua Radin
    Une chanson découverte dans la BO de Grey's Anatomy (qui regorge de plein d'autres petites merveilles musicales comme les morceaux de Kate Havnevick). Comment expliquer ? Parfois, il arrive qu'on entende une chanson et qu'elle corresponde parfaitement à votre état d'esprit du moment et on regrette presque de ne pas l'avoir écrite soi-même.

    8/ You and I - Scorpions / Tous les cris les SOS - Daniel Balavoine
    J'en cite deux pour le prix d'une mais parce qu'elles sont les symboles de mon héritage musical. J'ai grandi avec un père fan de hard rock et de reggae et une mère plutôt orientée variété française. Les trajets en voiture de mon enfance étaient donc rythmés par Iron Maiden, Metallica, The Scorpions, Bob Marley, UB40 au même titre que Claude François, Thierry Hazard (Ils leur apprirent le... ils leur apprirent le... J-J-J-J-J-J le Jerk !), Rock Voisine et Genesis. D'où je pense ma grande tolérance pour tous les genres musicaux.

    9/ Summer Nights - Grease
    Il y a environ 7 ans, j'avais craqué et j'avais acheté le DVD de Grease. Tout le monde s'est moqué de moi. Mais tout le monde m'a demandé de lui prêter quand je l'aurai vu. Hors de question ! Personne ne pourra s'interposer entre les comédies musicales et moi ! Ce film est un mythe, kitsch, mais mythique quand même.

    10/ Death to Birth - Michael Pitt (Last Days)
    Cette chanson me donne des frissons. Je me vois encore dans la salle de cinéma, retenir les larmes aux bords de mes yeux. Je n'ai jamais ressenti ça pour aucune autre chanson.




    Pouah !  C'est une torture de choisir !
    Il y a encore tellement de titres qui comptent pour moi et qui mériteraient d'être cités ici :

    • La Chanson de Gaston (La Belle et la Bête) : parce que "Gaston 7/7 tout le reste vaut tripette" !
    • Plus Vent De Toi (David Hallyday) : parce qu'elle a un truc que je ne saurais expliquer.
    • With Or Without You (U2) : parce que c'est la chanson de rupture de Ross et Rachel dans Friends.
    • You Make My Dreams (Hall & Oates) : à redécouvrir dans 500 Jours ensemble parce que Joseph Gordon-Levitt est adorable.
    • Pacific Coast Party (Smash Mouth) : parce que cette chanson me donne envie de faire du patin à roulettes (à l'ancienne) toute la journée !
    • I see the light (Raiponce) : parce que je n'avais plus autant rêvé devant un dessin animé depuis La Belle et la Bête.
    • La Tristitude (Oldelaf) : parce qu'une mise en avant sur Deezer, c'est efficace, parce que je suis très bon public et que cette chanson absurde me fait toujours rire.
    • (Everything I Do) I do it for you - Bryan Adams : parce que c'est Bryan Adams et que j'aime sa voix, parce que c'est la chanson du film Robin des bois, prince des voleurs et que j'adore ce film, et parce que cette chanson est juste tellement belle.
    • Banana Pancakes (Jack Johnson) : parce qu'elle sent bon les grasses matinées câlines.
    • Zombie (The Cranberries) : parce que mon frère m'a fait découvrir beaucoup de belles choses.
    • Like I love you (Justin Timberlake) : parce que pour moi, Justin est bien meilleur danseur qu'il n'est acteur.
    • Lucky love (Ace of Base) : parce que ça a été le premier CD que je me suis offert avec mon argent de poche !
    • Je t'ai dans la peau (Edith Piaf) : parce que Piaf sonne toujours juste et incroyablement moderne.

     


    votre commentaire
  • Avant-propos : n'ayant plus d'ordinateurs ni de connexion internet viables pour le moment, veuillez excuser les montages tout moches...

    Bien qu'il soit né au Canada (vive les québécois !), Richard Darbois est une icône du doublage français.

     Richard Darbois


    L'adjectif qui qualifie le mieux Richard Darbois est "polyvalent" : des héros, des beaux gosses, des rigolos de service et des grosses brutes mais toujours avec talent !

    Ok, commençons par les héros. Il est le doubleur principal de :
    - Harrison Ford (notamment Indiana Jones et la dernière croisade, Indiana Jones et le Royaume du crâne de cristal et Cowboys et envahisseurs) ;
    - Danny Glover (saga L'Arme fatale) ;
    - Jeff Goldblum (Jurassic Park et les Experts).

    harrison ford danny glover jeff goldblum

    Mais il double également Val Kilmer dans Willow (Madmartigan !!! ) ; Arnold Schwarzenegger dans Conan, Kalidor, Commando et Predator ; Sylvester Stallone dans Tango et Cash, Demolition Man et Driven ; Marc Singer dans V et William Shatner dans Hooker.

    val kilmer arnolda schwarzenegger sylvester stallone marc singer william shatner

    Des muscles et des armes

    Catégorie beaux gosses, il est le doubleur principal de Richard Gere (donc Edward Lewis dans Pretty Woman). Il assure les doublages de Patrick Swayze dans Dirty Dancing, Ghost et Point Break (soit le sommet de sa carrière) et de George Clooney dans Une Nuit en enfer, Un beau jour et Good night and good luck (soit le sommet de sa carrière ?).

    richard gere patrick swayze george clooney

    Dans les années 90, c'était ça avoir la grande classe

    Pour les rigolos, il assure le doublage principal de Dan Akroyd, de son ami Bill Murray dans Un jour sans fin et de Thomas Francis Wilson dans la saga Retour vers le futur (Biff/Griff Tannen)

    dan akroyd bill murray thomas francis wilson

     
    Et great honor à mon sens : être la voix de Stephen King, le narrateur dans Kingdom Hospital. Et celle de Keith Richard dans Pirates des Caraïbes.

    stephen king keith richard

    On se demande lequel fdes deux ait le plus peur...

     

    Richard Darbois est une grande voix du cinéma d'animation avec entre autres :
    - Buzz l'éclair dans tous les Toy Story (Tim Allen en VO) ;
    - le Génie dans Aladdin (Robin Williams en VO) ;
    - Bruce le requin dans Le Monde de Némo ;
    - Oogie Boogie dans L'étrange Noël de Monsieur Jack ;
    - Shan-yu dans Mulan ;
    - Louie l'alligator dans La Princesse et la grenouille ;
    - Raspoutine dans Anastasia (Christopher Lloyd en VO) ;
    - Cortès dans La Route d'Eldorado ;
    - Watermoose dans Monstres et cie ;
    - Charlie dans Charlie, mon héros ;
    - Batman dans la série animée.

    buzz eclair genie bruce oogie boogie shan yu louieraspoutine cortes watermoose charlie batman

    Ça en fait du monde !

     
    Et si vous êtes moins visuels, dites-vous que c'est la voix officielle de la radio NRJ, de la chaîne TNT NRJ 12, de l'émission Danse avec les stars et Maître Sega pour ceux qui s'en souvienne.

     

    Potentiel reconnaissance vocale : 10/10 (inimitable tellement il interprète des rôles cultes !)


    votre commentaire
  • Aaaaaaaaaaahaaaaaaaaaaaaaaaaahaaaaaaaaaaaaaaaaa *reprise de souffle* Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaahaaaaaaaaaaaaaaaah !!!!!

    Oui, c'est la meilleure introduction que j'ai pu trouver.

    affiche magic mike


    Le pitch de Magic Mike (sur vos écrans dès le 15 août 2012) est simple puisqu'il s'agit d'une plongée dans l'univers du strip-tease masculin avec la troupe des Cock Rockin' Kings of Tampa.

    Bien entendu, le public visé est plutôt féminin, gay et averti et on en a pour son argent. On souhaiterait presque qu'il y ait de la 3D pour avoir l'impression de pouvoir toucher . Le spectacle est énergique, alléchant et même assez drôle, du moins dans la première partie. La seconde partie est moins fun et donc un peu trop pleine de blabla.

    Mention spéciale pour la BO, notamment les musiques accompagnant les shows (It's Raining Men, Like a Virgin ...) et merci à Alison Faulk, la chorégraphe, pour les déhanchés coquins de ces messieurs...
    Attention, certains dialogues et scènes peuvent heurter la sensibilité des âmes sensibles.

    Pour faire simple, Magic Mike est un bon divertissement grâce au casting masculin de premier choix :

    • Channing Tatum : le film est directement inspiré de sa propre expérience donc monsieur est à l'aise sur scène et est toujours aussi impressionnant en danse et dans les plans de dos nu.
    • Alex Pettyfer : dans le film, il est le protégé de Channing et mon petit chouchou se débrouille pas mal (ses débuts de strip-teaser sont tout mignons !)

    the kid magic mike

    Tu vois petit frère, ça, c'est ma vie de débauche

    • Matt Bomer : le meilleur rôle de second plan de l'année. J'ai eu beaucoup de mal à fixer mon attention sur les deux personnages principaux lors des numéros collectifs. Seul sur scène, il est "Ken, l'homme idéal"  et il a également une mini scène en duo avec Alex en costumes de cow-boys (mon fantasme !!!)

    magic mike matt bomer joe manganiello

    Délit de belles gueules

    • Adam Rodriguez : dans les rares fois où ça m'arrive, je ne regarderai plus jamais la série les Experts : Miami du même oeil.

    magik mike adam rodriguez

    In the navy !

    • Joe Manganiello : physiquement intelligent (mais flippant !)
    • Kevin Nash : dit "Tarzan" même si je le verrais plutôt en propriétaire de Harley Davidson... (on me dit dans l'oreillette que c'est un catcheur professionnel)
    • Matthew McConaughey : je ne suis pas une grande fan de l'acteur mais il prend tellement son pied dans ce rôle qu'il est rayonnant.

    matthex mcconaughey texas

    Walker 'Texas' Ranger


    Le gros point noir du film est Cody Horn. J'aurais aimé que le rôle féminin principal soit un peu moins truffe et articule un peu mieux.

    En bref, méfiez-vous. La canicule nous guette, vous pensez qu'une salle climatisée sera salvatrice mais une séance de Magic Mike se savoure plutôt en mode "caliente" !



    Magic Mike (2012) - Réalisateur : Steven Soderbergh - Acteurs principaux : Channing Tatum, Alex Pettyfer, Cody Horn, Matthew McConaughey, Matt Bomer


    votre commentaire