• Welcome to the grid (une critique de Tron L'héritage et de Tron)

    Le 9 juin, le film Tron Legacy sort en DVD et Blu-Ray (disponibles dans plusieurs versions chez tous les bons distributeurs). L'occasion pour moi de revenir sur une bonne surprise de l'année.

    Après avoir passé de nombreux tests scientifiquement approuvés, il s'avère que je suis à moitié geek et je n'en suis pas peu fière !
    Cependant, je souffrais d'une grosse lacune culturelle car je ne connaissais pas le film Tron. Enfin si. J'avais en tête un film vieillot avec des lignes de couleur se traçant sur une grille (ce qui est vrai mais très réducteur).
    Tout le monde parlait de la sortie de la suite de Tron comme d'un phénomène. J'étais curieuse. Mon envie d'aller me détendre dans une salle obscure après une bonne semaine de boulot me titillait fortement. J'ai donc acheté mon ticket pour Tron, l'héritage (ou Tron Legacy).

    Tron Legacy

    L'esthétique du film sur les affiches et dans les bandes-annonces m'avais séduite. Tron fait partie de ce genre de film qu'il faut voir sur grand écran (un peu comme Avatar).
    Même si je me passerais volontiers de la 3D (et du supplément à payer mais ceci est un autre débat), j'avoue que je me suis pris une claque visuelle. Et non ce n'est pas dû aux combinaisons moulantes des acteurs ! ^^
    L'univers graphique est très sombre, proche d'une ambiance à la Batman (un petit pouce levé à la présence de Cillian Murphy qui trouve toujours un bon rôle) et pourtant extrêmement lumineux. Le noir omniprésent fait ressortir à merveille les touches de bleu et de jaune-orangé dans un contraste magnifique.

    Tron Legacy

    Les affrontements dans l'arène et la course de motos sont haletants et magistralement réalisés.
    L'ambiance musicale et assez techno et robotique, normale puisque le groupe Daft Punk est aux commandes de la BO. Bon là encore, je vais faire du mauvais esprit mais à part la chanson qu'on entend dans la bande-annonce, ils ont beaucoup repris la BO du premier film Tron.
    L'histoire du film est très fade voire même parfois ennuyante mais on ne regarde pas vraiment ce genre de films pour un scénario. Quant aux acteurs, ils sont... simples mais efficaces. Là encore, ce n'est pas dans ce genre de films qu'on cherche le prix d'interprétation.Tron Legacy

     

    Bon, j'avoue. J'ai trouvé le jeune Garrett Hedlund très charmant. Et puis, son personnage s'appelle Sam Flynn, ce qui évoque beaucoup de choses pour moi (plus d'explications dans cet article). En sortant du cinéma, j'ai voulu en savoir plus sur lui. Il s'est surtout fait remarquer dans Troy pour son interprétation de Patrocle, neveu d'Achille. Après réflexion, il m'avait laissé un bon souvenir dans Eragon en tant que Murtagh. Bref, j'ai hâte de le revoir dans d'autres films.

     

     

    Ma curiosité ne s'est pas arrêté là. Plutôt satisfaite de mon visionnage, je me suis procurée le premier Tron. Et une fois encore j'ai été agréablement surprise.

    Affiche Tron

    Ce qui m'a interpellé est cette différence esthétique choisi. Tron Legacy est sur fond noir, tandis que son ancêtre est sur fond blanc. Le rendu est totalement différent mais conserve sa "patte".
    Bien évidemment, regarder Tron pour la première fois en 2011, c'est comme décider de s'éclairer avec des lampes à pétrole. Mais quand on aime un peu le cinéma, on apprend à faire abstraction des effets spéciaux devenus kitsch.

    Affiche Tron

    Je reste tout de même sur mon souvenir d'un film vieillot (il est sorti en 1982) mais je salue le côté innovant qui reste présent. Ce n'est pas tous les jours qu'on a le droit à un film "inside" l'univers des jeux vidéo.
    Là encore, rien d'extrêmement remarquable niveau scénario (en plus, j'ai décroché à un moment fatidique...), ni niveau prestation des acteurs. Mais voir Tron permet sans doute d'apprécier encore plus Tron Legacy, qui selon moi reste fidèle à son univers.

    En bref, si vous cherchez un film joli à voir sur votre téléviseur dernière génération, procurez-vous Tron version 2011 (au fait, ça se prononce [troNeuh] et pas [tron]). A bientôt les programmes !

    Tron (1982) - Réalisateur : Steven Lisberger - Acteurs principaux : Jeff Bridges, Bruce Boxleitner, David Warner, Cindy Morgan, Barnard Hughes.


    Tron L'héritage (2011) - Réalisateur : Joseph Kosinski - Acteurs principaux : Jeff Bridges, Garrett Hedlund, Olivia Wilde, Bruce Boxleitner, James Frain, Beau Garrett, Michael Sheen.

    « Ils ont trouvé la bonne recette ! Pi-rates ! (une critique de Pirates des Caraïbes 4 : la Fontaine de Jouvence)Who you gonna call ? Winchester's ! »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :